top of page

Quoi faire avec votre colle à cils en été


Image d'un panier en osier sur le bord de l'eau

Les températures chaudes, même très chaudes (et humides) se font de plus en plus fréquentes avec l’arrivée de l’été. Bien qu’on puisse en profiter pleinement au soleil, autour de la piscine, avec un bon café glacé (ou un verre de rosé), ce sont des températures parfois un peu plus difficiles pour les produits utilisés en esthétique.


Ici, couvrons plus précisément la colle utilisée pour la pose d’extensions de cils. À toutes les techniciennes d’extensions de cils qui lirons ceci, vous comprendrez tellement la panique qui vient nous habiter lorsqu’on perd le contrôle de la température et du taux d’humidité de notre pièce.




Ces deux éléments sont tellement importants à la conservation de la colle, à faciliter notre travail (lire ici : le rendre agréable ou complètement impossible) mais surtout, à la fameuse rétention des extensions de cils sur nos clientes.


Il existe une panoplie de colles sur le marché des produits à extensions de cils, certaines travaillent mieux dans notre climat très instable et changeant au Québec. Selon la colle sélectionnée, le taux d’humidité et la température idéale seront mentionnés à l’achat. La conservation de la colle sera aussi mentionnée avec celle-ci. Par exemple, certaines colles doivent aller au frigo avant l’ouverture, d’autres non. La majorité des colles doivent être conservées dans un endroit sombre, sec et à température contrôlée. Ce qui varie un peu, c’est le taux d’humidité idéal pour la colle en question. Certaines colles se travaillent mieux dans un environnement peu humide, d’autres plus humide, et il en existe aussi de plus flexibles.


Il est important de conserver sa colle et de travailler dans une pièce à température contrôlée et constante (donc où il n’y a pas de grands changements de température d’une journée à l’autre) et où le taux d’humidité est connu et contrôlé aussi. Ceci dit, malgré un air climatisé et un humidificateur / déshumidificateur ainsi qu’un moniteur nous permettant de suivre ce taux, il peut arriver de perdre le contrôle de ces éléments lors de canicules, ou encore de journées extrêmement humides.


Voici donc nos astuces afin de préserver votre colle le plus longtemps possible, et maximiser la tenue des extensions sur vos clientes :


• S’assurer d’avoir un outil permettant de savoir la température et le taux d’humidité de la pièce en tout temps.


• Avoir un bon humidificateur et déshumidificateur afin d’être prête à toute éventualité.


• S’assurer de maintenir la température dans la pièce, donc ne pas arrêter l’air climatisé et la repartir ce qui causerait des variations importantes de température.


• Toujours avoir une colle (ou plus, idéalement) en « back up » dans le frigo. Fraîche et non ouverte, prête à dépanner en cas de besoin.


• Inscrire la date d’ouverture de votre colle sur le pot afin de vous assurer de ne pas dépasser le nombre de semaines d’ouverture avant la péremption (cela peut varier d’une marque à une autre).


• Se procurer une colle qui est le plus flexible possible au taux d’humidité de la pièce (par exemple, une colle qui peut être utilisée entre 30 et 70% d’humidité).


• Tester votre colle dans différentes conditions afin de comprendre comment elle réagit à la température et l’humidité et savoir vous adapter.


Et si jamais la température de votre pièce est réellement trop chaude, n’hésitez pas à déplacer vos clientes afin d’assurer non seulement leur confort, mais aussi la tenue de leurs extensions. Effectuer une pose dans des conditions trop chaudes et humides, où votre cliente est en sueur, risque d’affecter la rétention des cils et diminuer la satisfaction et le bien-être de votre clientèle.


Sur ce, restez hydratées et bon été !

96 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page