top of page

Poser des extensions de cils après un lashlift : est-ce possible ?


En tant que cliente ou encore en tant que technicienne, il est possible qu'il vous soit déjà arrivé de désirer poser des extensions de cils suite à un rehaussement de cils. Plusieurs raisons sont possibles :


- Résultat du lashlift qui n'a pas fonctionné (il n'est pas recommandé de refaire la procédure une 2e fois car le risque de brûler les cils naturels est élevé)




- Résultat du lashlift décevant / moins apparent que souhaité


- Travail mal exécuté et cils naturels brûlés dans les pointes (ils auront une apparence de friser dans toutes les directions).


Quelle que soit la raison, la question se pose et nous avons décidé de décortiquer la réponse pour vous. La réponse courte est oui, c'est possible. Par contre, quelques éléments importants doivent être maîtrisés pour aller de l'avant et gérer les attentes de la cliente.


Si la procédure n'a pas fonctionné (plusieurs éléments peuvent être en cause - entre autre une mauvaise compréhension de la technique, le produit appliqué incorrectement sur les cils naturels, le temps de pause non respecté en fonction de l'épaisseur et de la longueur des cils naturels, etc.) dans ce cas il sera relativement facile d'appliquer les extensions de cils sur les cils naturels. Ce qu'il faut cependant comprendre, c'est que les cils naturels peuvent avoir été asséchés par les produits du rehaussement de cils ce qui pourrait affecter la tenue des extensions. Si les cils ont bien été réhydratés à la fin du rehaussement de cils, alors il faudra s'assurer de bien les nettoyer pour retirer tout excédant gras ou huileux avant de procéder à la pose (généralement la lotion pour réhydrater les cils naturels est assez huileuse). Dans tous les cas, nous suggérons de prévoir un remplissage d'extensions de cils plus rapproché (par exemple 2 semaines à la place de 3).


Si les cils sont recourbés mais que le résultat du rehaussement de cils n'est pas satisfaisant (ou pas assez apparent selon la cliente), dans ce cas il peut être un peu plus complexe de faire la pose d'extensions de cils. Selon le niveau auquel les cils naturels sont recourbés, la surface d'adhésion pour la colle sera moindre ce qui pourrait affecter la tenue des extensions. Cependant, choisir une courbure adaptée pourrait remédier au problème (par exemple une courbe d'extensions de cils L+).


Finalement, si les cils naturels ont été brûlés par une mauvaise exécution du travail (par exemple une cliente qui arrive d'ailleurs et aimerait corriger le problème) il sera vraiment plus difficile de procéder à la pose d'extensions de cils. La technicienne expérimentée devra d'abord analyser l'état des cils naturels et faire une recommandation selon les dommages. Si les cils naturels sont très endommagés, il est préférable d'attendre le cycle de vie des cils afin d'avoir de nouveaux cils en santé pour procéder à la pose. Il serait pertinent dans ce cas de recommander l'utilisation d'un sérum adapté pour aider les cils naturels. Il en sera à la technicienne à juger ici si elle peut procéder à la pose malgré que les cils naturels soient endommagés, ou s'il est préférable d'attendre.


Idéalement, afin d'éviter toutes ces situations, il est important de prendre le temps de procéder à une consultation complète avec la cliente avant de sélectionner le service le plus adapté à ses besoins et ses attentes. Un processus de consultation devrait déterminer si un rehaussement de cils ou une pose d'extensions de cils comblera d'avantage les attentes de la cliente.

65 vues0 commentaire

Comments


bottom of page